La marche du 31 août 2013 - témoignage

 

Bonjour à tous,
 
Pour ceux qui n'ont pas pu accueillir hier les "Marcheurs" sur Paris, un bref résumé :
 
Comme prévu nous sommes arrivés sur l'esplanade de La Défense à 17 h30.
De nombreux marcheurs et "accompagnateurs" étaient présents, beaucoup assis sur les marches de l'Arche. Difficile de donner un chiffre car impossible de discerner touristes des "marcheurs/accompagnateurs".(Plusieurs centaines..)
Puis vers 18 h 00, par petits groupes aussi réduits possible pour ne pas troubler l'ordre public nous avons commencé à marcher en direction de la Concorde.
 
Nous avons été bloqués par les CRS une première fois à la sortie du Pont de Neuilly. J'ai demandé la raison à un CRS qui m'a dit qu'il y avait une fuite de gaz dans le quartier (le gros mensonge !).
Nous avons contourné à pied le quartier pendant que des policiers en civil tentaient de nous en dissuader...
Finalement après ce détour nous revenons sur l'axe Arche-Concorde et peu après Pte Maillot nouveau blocage de la circulation piétonne par un mur de CRS.
 
Nous décidons de prendre le Métro à Pte Maillot et nous descendons à Argentine. (les sorties Rond-Point des Champs Elysées, Etoile et Concorde étaient fermées) A la sortie du métro Argentine nous retrouvons un groupe de marcheurs /accompagnateurs qui, à force de parlementer avec les CRS, avaient obtenu l'autorisation de passer.

Nous approchons de l'Etoile.. de nombreux CRS contrôlent la place..

Pour les éviter nous prenons le passage souterrain qui permet de traverser toute l'Etoile. D'autres restent en surface...!

Nous nous retrouvons sur les Champs Elysées où il n'y pas plus de contrôle /barrage et nous nous mélangeons aux parisiens et touristes. Impossible de savoir qui est qui et impossible aussi de bloquer la circulation piéton sur les Champs un si beau jour d'été...!
 
Aux environ de 20 h 00 nous arrivons à la Concorde. Nous sommes peut-être 500 et il y a plus de 50 cars de Police. Complètement disproportionné !
 
Vers 20 h 30 nous sommes encerclés par des CRS ( un tous les mètres).. Une certaine tension règne mais personne ne bouge !
 
Vers 21 heures nous tentons de quitter les lieux car nous n'avions pas prévu de rester à la veillée. Un premier CRS zélé nous en empêche. Nous tentons notre chance auprès d'un autre groupe de CRS qui nous laisse sortir sans difficulté. Apparemment les consignes, coté CRS, étaient peu claires et cela s'est senti tout au long de l'après midi.

 Pour la suite des évènements  la veillée s'est très bien déroulée, beau succès ! Très certainement d'autres actions auront lieu car :
 
#ONLRJJJ ! (pour les non initiés : On Ne Lâche Rien Jamais Jamais Jamais)
 
 A +++
JFB