Quand les notaires à leur tour s'attaquent à la famille

diffusez, facebookez, twettez, buzzez, bref, partagez... réagissez sur www.congresdesnotaires.fr
notaires


Chaque année depuis 110 ans tous les notaires de France et d'outre mer se réunissent en congrès. A partir d'un thème spécifique qui change tous les ans, le but est de faire des propositions. Comme il apparaît en gros titre, le thème de l'année 2014 est "Vie professionnelle et famille, place au contrat". Mais que voit on sur le logo, que lisons nous à travers lui? Personnellement, mais dites moi si j'ai une vision troublée par un quelconque déterminisme, je vois deux alliances, symbole du mariage, au centre desquelles deux enfants forment une chaîne humaine avec deux hommes, et sont entourés de divers mini logos représentant certaines activités professionnelles ou de loisirs. 

Vie professionnelle? Oui si on veut, on peut la voir dans ces mini logos. 

Mais où est la famille ? Les notaires sont-ils à ce point coupės de la réalité scientifique qu'ils ne savent pas que pour faire un petit d'homme, il faut un homme et une femme. Or dans ce logo, point de femme. Mais deux petits... D'où peuvent-ils donc venir? De l'union charnelle de deux hommes ? Impossible! De la GPA? Impossible n'est-ce pas puisque c'est illégal en France et que les notaires ne vont pas faire l'apologie d'une chose illégale? Il a donc fallu qu'ils aient une mère ces petits pour pouvoir naître, mais où est-elle? Pourquoi faire d'un sujet qui devrait être consensuel, un sujet polémique ? Pourquoi choisir pour représenter une famille unie par contrat de mariage, un type de famille complètement marginal. Partageons deux études̈ : Extrait du JDD du 12 janvier 2013 : "L'homoparentalité est une notion récente. Et de l'aveu même de l'Ined, "elle reste difficile à quantifier faute d'instruments adaptés". Selon les résultats provisoires d'une enquête menée sur le recensement de 2008 par les démographes Maks Banens et Eric Le Penven, "seulement" 56.000 couples homosexuels résideraient sous le même toit. Parmi eux, 5.000 à 6.000 vivraient avec des enfants de moins de 25 ". Cette étude est à rapprocher des statistiques de l'INSEE sur les structures des familles avec enfant(s) de moins de dix–huit ans : en 2010, il y en avait 6257,4 milliers (ou si vous préférez, 6,257 millions). La proportion parle d'elle-même : un couple sur mille avec enfants serait un couple homosexuel. Il existe un bien plus grand nombre de familles monoparentales, que de familles homoparentales. Pourquoi ne mériteraient-elles pas un logo?

Alors je m'interroge : pourquoi Monsieur le Président du Congrès des Notaires a-t-il délibérément choisi de faire figurer comme logo pour son prochain Congrès une famille homoparentale? Est-ce par démagogie, pour "être dans le vent", par complaisance, "plaire à sa ministre de tutelle", ou plus grave, par manque de liberté, "obéir à des consignes venues d'en haut"?

Stéphanie Dupont-Cariot


Pendant ce temps, en Australie , en Croatie, au Pérou et partout dans le monde, la défense de la varie famille s'organise.

 

 

 

 

© www.mariagehomo.org - nous contacter