Le témoignage anonyme d'un veilleur debout
 
 

Chers amis,

En cette rentrée, nous vous proposons un témoignage recueilli directement auprès d’un « Veilleur Debout »,  et dont nous conservons à sa demande l’anonymat. Il rappelle quelques uns des - si nombreux! - motifs de leur mobilisation, et donne un aperçu de l’accueil reçu. En somme, leur témoignage, de proche en proche, veut alerter tous ceux qui n’ont pu accéder à d’autres “vérités” que celles fabriquées par le pouvoir en place, et complaisamment reprises par les principaux media. Bien plus, ce témoignage résonne comme une invitation à une vigilance tous azimuts (après la loi Taubira, le formatage des enfants par l’idéologie du gender dès le CP est en marche). Invitation

à devenir, chacun à sa place et selon sa sensibilité propre, sentinelle ou veilleur, pour pouvoir é-veiller les consciences que certains voudraient anesthésier.


 

Voici donc ce témoignage :

 

“L’initiative est née à l’occasion de l’incarcération abusive de Nicolas, jeune manifestant pacifique opposé à la Loi Taubira. Ce geste spontané, individuel  et non passible d’arrestation ou d’interpellation, (normalement)  a connu un vif et immédiat succès à travers la France. A la libération de Nicolas, il pouvait paraitre logique de stopper ces veilles debout, silencieuses, devant des bâtiments représentant l’Etat ou la Justice… et pourtant …. j’ai continué comme la plupart de ceux qui ont goûté à cette forme nouvelle de « résistance »… voici pourquoi :

 

Parce que bien souvent, le dialogue s’engage avec un, ou des passants : soit ils demandent spontanément ce que font ces « gens  debout », soit ils marquent un étonnement en marchant, et je leur demande avec un grand sourire : « vous vous demandez ce que nous faisons ?... venez… » … et là…c’est un régal de pouvoir contourner le JT de 20h00 :

 

- « avant d’être élu président, François Hollande a déclaré à 3  reprises (Tunisie, Egypte et Libye) « lorsqu’il y a 1 million de personnes dans la rue, un président doit écouter son peuple ».. à trois reprises, La Manif Pour Tous a réuni plus d’1 million de personnes à Paris pour manifester contre le projet de Loi du mariage pour tous.

 

- puis, le Conseil Economique et Social a reçu 700 000 signatures pour stopper ce projet de loi. Le CESE doit tenir compte de ce recours à partir de 500 000. Le gouvernement les a ignorées.

 

En 3 mois, au printemps, il y a eu 1000 interpellations et 500 garde-à-vue, pour porter des vêtements au LOGO LMPT, ou pour oppositions pacifiques dans les rues de Paris. Il y a eu aussi des violences policières : tout ça les médias n’en parlent  pas.

Consultez le site internet de La Manif Pour Tous, parceque là,  vous verrez ce que le Journal Télévisé ne vous dit pas.

 

En septembre dernier, devant l’Assemblée des Maires de France réunie à Paris, F. Hollande a déclaré   « les Maires pourront garder leur liberté de conscience, si la loi est  adoptée ».  Aujourd’hui, ils sont menacés de très fortes amendes  et de prison.

 

Un projet de Loi sur la PMA a été déposé en juillet, alors que des Ministres ont dit qu’il n’en serait pas question. Maintenant l’idéologie du Genre arrive dans les écoles pour « expérimentation »  selon les circulaires de V. Peillon : est-ce que les enfants sont des cobayes ?

 

Je suis « Veilleurs Debout » parce que je refuse tous ces dénis de démocratie et de justice. Nous entrons dans une spirale idéologique et totalitaire grave…. Aujourd’hui des Avocats se mobilisent, des Magistrats et des Notaires, des professeurs, des associations … il y a des Veilleurs dans plusieurs villes  de France : chacun vient librement et reste le temps qu’il veut… » Ce mode de résistance commence aussi  en Italie pour le même projet de Loi.

 

En général, les personnes reconnaissent qu’elles ne savaient pas et concluent …. « merci et bon courage ». Je n’ai jamais rencontré d’hostilité dans ces conversations.

Et sachez que derrière les rideaux de fenêtres, des rapports remontent au Ministère de l’Intérieur… ils pensaient que les vacances stopperaient l’élan et que les gens se lasseraient…. (dit par un policier passant anonyme, en congés maladie).

 

 

Nota : Les Veilleurs Debout s’appellent  maintenant les « Sentinelles  », pour laisser la première appellation aux Veilleurs assis, dont l’action est différente et complémentaire de celle-ci. (cf : leur page facebook :  les sentinelles officiel).